Paroles – Petit prince 2016-10-28T17:40:29+00:00

01. Petit prince

(R. Daoust et M. Gabriel / M. Gabriel, G. Derussy et T. Lapointe) Prod : Gary Wide

J’suis juste un p’tit gars de St-Hya bitches, jeune mais tellement ambitieux… On m’appel petit prince… On est des têtes de bandits, avec des coeurs de rêveurs Dans nos yeux l’incendie, Satan pardonnez-leur On a tellement fait de musique, on n’a jamais regardé l’heure On a tellement fait l’amour, on a tellement fait d’erreurs On a tellement vu de billets, on a tellement vu de biatchs Toujours aimé c’qui brillait, tellement sauté de grillages Dans les lumières d’la grande ville j’oublie pas qu’j’viens d’un village J’suis le reflet d’la vraie vie, mais j’ai gouté aux mirages Parfois l’monde est monotone comme un mois d’octobre Dans l’champ on brule nos photos monochromes au Molotov Baby on s’ressemble peut-être mais non tu m’connais pas J’peux rien te promettre même si j’t’ai déjà laissé pleurer sur mon épaule L’remède c’est l’écriture ouais, whisky c’est l’élixir Vivre pour se détruire on voulait seulement admirer l’éclipse Loin des lights de la ville sous un milliard d’étoiles Fallait que j’m’éloigne pour réaliser qu’le miracle c’est toi Le coeur criblé d’épines mais les roses étaient si belles Même les yeux les plus sublimes peuvent pleurer des rivières Parfois j’dresse une forteresse et les portes se ferment J’voulais crier S.O.S. j’ai crié J’nique vos mères ! On m’appel petit prince Et j’manque d’oxygène sur ma petite planète Je suis le fils d’une reine On m’appel petit prince On veut avoir ces petites choses qu’on voit parfois dans l’ciel mais que faire d’elles ? On finit possédé par tout ce qu’on possède Un flocon de neige pour toutes les femmes qui n’auraient pas dû m’aimer Loin de la tempête de ma jeunesse je ne sais pas j’ai du vieillir Unique sur la terre entière mais fais toi en pas Parce que j’aime une fleur qui n’existe qu’à un seul exemplaire What’s going on j’me suis tiré, tiré comme un gun J’étais auprès d’une autre c’est cold dehors baby I’m coming home Trop jeune pour savoir aimer, vous êtes belles mais vous êtes vides J’voulais apprendre à voler, voler pour être libre Enfant j’ai senti les flammes, adulte l’enfer me condamne P’tit prince au pays des larmes où je n’ai rien su comprendre On veut avoir ces petites choses qu’on voit parfois dans l’ciel mais que faire d’elles ? On finit possédé par tout ce qu’on possède Un flocon de neige pour toutes les femmes qui n’auraient pas dû m’aimer Loin de la tempête de ma jeunesse je ne sais pas j’ai du vieillir…

02. Ma zone

(R. Daoust et C. Munoz / G. Derussy et T. Lapointe) Prod : Gary Wide

Rempli d’tourments, j’plonge dans la nuit rouge Au coeur des tornades, les pages de ma vie tournent J’quitte ma ville froide, plages de Malibu Fumeur d’Marie-Jeanne, boule miroir disco Gloire aux p’tits connards comme moi, dehors ou à Donnacona Vie de renard comme d’hab, dans l’coeur c’est de l’or qu’on a J’pourrais t’dire qu’on est pareils, mais tu sais qu’c’est pas vrai Toi t’as regardé la haine moi j’ai grandis avec Parait qu’tout est à refaire et que rien n’est parfait On oublie l’essentiel le monde entier aveugle Donc allé on quitte tout ça, ou on se noie seul dans un bain d’foule Ou dans une bouteille de vodka, le coeur froid la tête chaude… Refrain Les mecs dans mon dos c’est my g’z La meuf dans mon ride c’est ma go J’suis un voyou pour la vie baby le quartier c’est ma zone Ouais c’est ma zone, ma zone Le quartier c’est ma zone ouais c’est ma zone, ma zone Le quartier c’est ma zone J’suis out j’sors du bendo ouais j’amène cette nouvelle dope Tout est brand new mais j’traine avec les same bros Toujours avec mes dingos on roule lentement sur St-Lau Tranquilles on fume du indoor, médaille d’or on vise rien d’autre Célibataire mais quand j’aime c’est pour vrai Si c’est ma femme j’prêt à tuer pour elle Pas beaucoup d’frères c’est correct j’ai mon cercle Ce monde est pourri fait qu’j’écris des poèmes Depuis tout jeune le quartier c’est ma zone T’inquiète j’suis pas tout seul la mi-fa c’est la jungle J’suis avec les plus vieux j’apprends les règles du jeu Par contre un jour tu t’brules à jouer trop près du feu Haute vitesse, dérapage mais j’échappe au ravin Quand j’reviens dans les rues d’mon village j’me rappelle Qu’on efface des traces de sang avec l’eau d’javel Mais qu’le passé lui reste gravé à tout jamais J’suis rien qu’un artiste mais j’suis l’prince de ma té-ci Mon son dans l’quartier baisse la fenêtre de ta caisse Les salopes veulent ma queue les salauds veulent ma tête Je bosse du soir au matin lèves-toi tôt pour m’atteindre!! Refrain

03. Demain ne suffit pas

(ft. David Lee) (R.Daoust et D. Macphail / G. Derussy et T. Lapointe) Prod : Gary Wide Rymz

Anges en chute libre, toujours plus ivre Sans limites pour vivre, toujours plus vite Le diable se déguise, il nous vend ses dictons J’ai pas l’temps d’ralentir, le temps c’est des biftons Chercher la baise pour trouver l’amour C’est comme faire la guerre pour trouver la paix J’vois tourner la roue, j’sens tourner la terre J’entends les jaloux qui veulent trouer ma tête Qu’ils aillent se faire mettre j’suis l’dernier d’mon espèce sur cette putain d’planète Prêt à tout pour ces rêves quand les gars risquent perpète pour s’faire Elizabeth Ferme ta bouche Silence d’or c’est l’nom du label We live good fuck tomorrow, demain veut dire jamais… David Lee Refrain Tears fall down her faces Lies and fights down the way The knive is hidden in my head Time gon pass and I’m gonna collect the call The devil disguises in a dress Life gon last until the reaper calls Rymz Tout l’monde verre en l’air c’est vrai là, frère on est sur un autre level J’resterai peace and love for ever, mais ils veulent me pop comme Lenon L’amour et la musique, tellement haut dans la fusée J’prends l’stylo comme un uzi pour les jeunes qui ont l’âme usée Ouais je viens de là où le monde manque de love Mais tu connais l’homme ouais tu connais l’proverbe ; Le temps c’est du kob donc te rends-tu compte de comment c’est con de s’acheter une Rolex Moi aussi c’est pareil j’veux tenir une palette comme si j’parlais au cell Mais c’est, c’est juste du papier j’aime mieux partir au loin La tête cramée j’irai jamais au ciel Demain c’est loin j’veux tout d’suite maintenant Le destin c’est rien qu’une suite de choix La vie c’t’une chienne en sous-vêtements J’fume un joint avec une fille de joie Mourir jeune ouais pour vivre pleinement Mourir jeune ouais pour vivre pleinement J’aime la vie demain j’n’y suis pas Jeunes comme la nuit demain n’suffit pas Refrain David Lee Lucifer, lucifer, lucifer Bitch called life man I’m through with her Swallow my pride I defeat her Got a nice C cup but it’s not all Better get a re-up when it going to fall Love gonna hurt like a mother fucker Say what you want better gon get her Too much money on my mind This grind is 24/7 I aint got time To read your signs Put your hands together for the fucking heavens Cuz im living in hell Cage by the feeling of defeat 27 miles with some old sneaks Just to have decent view of the beach You say you moove with a piece, me I moove with a peace Stay real to the heat Gary killin them beats Rymz on the feat, watch and you’ll see Touch and you reach We dont sit on the bleachers Love and you preach For the lord and the teachers Silence is golden Silence is golden, yea Refrain

04. Des kilomètres et des ennuis

(R. Daoust et M. Gabriel / M. Gabriel) Prod : Farfadet

Drive slow au coeur d’la ville quand la nuit danse comme la fumée du blunt Ciao y m’fallait du sun j’suis pu là si tu voulais du love Toujours prêt pour le foutoir bro j’viens d’St-Hyacinthe tu connais Même all black on flash su l’boulevard enh j’t’avec mes chiens su l’corner Centre-ville, Montréal, les rues brillent sous l’clair de lune Vie rapide j’pensais crever jeune, ma thérapie c’est le Jameson Oublie nos nuits blanches, nos soirs de plage, Oublie nos silences on change de page Verse moi un verre de jack que j’le boive, Pleure moi une rivière de larmes que j’me noie J’regarde au fond d’ses yeux j’vois mille promesses Si j’vais su l’coin d’la rue ya mille remèdes Mon son dans cellule d’un centre jeunesse un 25 décembre joyeux Noël Petit prince cherche petit princesse, trouve les gros problèmes d’une petite sirène On rêve juste de partir loin fait qu’ya d’mes pirates qui ont risqué 25 Refrain : Laisse-moi toucher ta peau baby et j’pourrai mourir heureux cette nuit J’ai d’l’amour pour les ennemis, j’ai d’l’amour pour les ennemis Une balle de cuivre pour m’arrêter, fuck ton film c’est la vraie vie Des kilomètres et des ennuis, des kilomètres et des ennuis… Avec ta BM tu fais l’tour du bloc, avec mes billets d’avion j’fais l’tour du globe C’pas vrai que t’es c’que tu as, c’que tu portes, c’est vrai qu’tu mens avec c’que tu montres Y a des p’tits qui rêvent de nous feat, ya des p’tits qui rêvent de nous piquer Fais juste monter l’beat de tes speakers, passe ton briquet qu’j’allume le PK Purple kush en été, hash afghan en hiver, Marocain blond au printemps, en automne j’mets l’rap game en civière Y’est toujours 4h20 dans le 450 so j’light un blunt J’mets cartes sur table j’m’en tape, j’invente ça tape din tempes mes rhymes s’implantent Impatient j’vie un plan séquence, Y a du sang, du sexe, ya des conséquences Sens la mort si près dis-moi à quoi tu penses Pardonne-moi j’aime l’odeur du gaz Avec un gramme j’oublie l’poids du monde La musique nous calme c’est la drogue des pauvres Chaque fois qu’un ami me tourne le dos sur mon coeur se grave un nouveau couteau Y a des scorpions qui vont parler, mais j’pas un rat j’suis un ras de marrée Philosophie Bob Marley, la vie est belle sans robe de mariée (x2) Bénis, bénis, j’pense que j’ai vu l’jour pour une belle vie Entre deux miss pour un selfie, j’ai d’l’amour pour les ennemis Refrain Le monde entier à nous deux Amoureux d’c’qui peut nous tuer Une seule vie pour tout faire Une nuit pourrait suffire Énormément d’enfants d’chiennes à sucer mon troisième doigt Le pire c’est que quand j’serai dead les mêmes diront du bien d’moi…

05. Chrome

(ft. Eli Rose) (R. Daoust, S. Pierre-Dufour et C. Facal / R. St-Aubin) Prod: Shash’U (Interprétée par Elise Larouche) Éli Rose

I’m a rare bird I don’t know where I belong Into this world A rebel without a cause I’ve got chrome vision, baby And I keep moving along I’ve got chrome vision, baby And it’s keeping me strong x2 When I can sleep at night I breathe and everything feels right I know I can trust you (trust you) I know that you’ll understand You’re a rare bird too You don’t know where you belong Rymz Vitesse maximale comme des étoiles filantes Mais ya trop d’fleurs qui fanent sous les flashing lights Y reste juste des cendres, le coeur en pièces l’amour un casse-tête Fuck ‘em all, oiseau rare j’pars voir le monde Bête sauvage dans l’crane une balle de plomb Thug for life j’pleure des larmes de chrome J’tourne en rond dans mon city, j’puff mon weed jusqu’à tard la nuit La tête en l’air dans l’infini, j’t’avec mes g’z on fait l’tour d’la ville Des visionnaires entourés d’vilaines filles, j’ai les idées claires dans la fumée Y suffit d’un miroir pour réfléchir, vivre de vices, de plaisirs et de péchés oui! J’baise tout tant qu’j’suis là, au Cola j’mélange du rhum J’suis juste un fou qui veut la place du roi, mais j’ai les headphones comme seule couronne On va peut-être mourir de nos ambitions à force de vivre à fond pour les absents Un jour on paiera pour nos actions, j’reste incompris comme mon accent Carpe Diem, libre comme l’air après un litre de vin Nés vilains on mène la vie d’renard, On va être millionnaires, on va mourir demain Mon pays a l’nez dans neige Gille Vigneault On vieillit jamais Fast Life Gilles Villeneuve J’ai vu neiger tôt, on dirait qu’j’ai fais l’tour, Beaucoup d’poids su l’dos mais t’inquiète j’n’ai vu d’autres Ouais j’n’ai vu d’autres, vision chromée mes yeux purs voient les flammes Ange anonyme j’suis un enfant du froid, né quand l’soleil se déchire en décembre Ce monde est magnifique mais en même temps y’est sale La dope et l’fric et toute sorte d’autres messages J’ai des connaissances qui sont méconnaissables J’ai ma propre religion; Dieu est une femme, le diable est en l’homme Smoke weed and fuck, still peace and love La vie est un rêve l’amour est une drogue Ouais l’amour est une drogue, en vérité c’est l’plus beau des mensonges En vérité j’ai perdu des morceaux ya pu trop d’émotions qui peuvent toucher mon soul Laisse couler l’alcool, laisse couler l’alcool, la douleur est bonne J’pense au million d’dollars mais ya tout l’or du monde dans son regard émeraude Mauvais comportement, j’suis un fumeur de kush, j’suis un fouteur de trouble Ma feuille couverte de sang, j’suis en route vers le trône, Ma tombe couverte de fleurs, le coeur couvert de chrome Ma vision est chromée, ma vision est chromée J’mets les lunettes de Johnny Ma vision est chromée, ma vision est chromée J’vole trop près du soleil Ma vision est chromée, ma vision est chromée À chaque année ça promet Ma vision est chromée, ma vision est chromée

06. Obligé d’éblouir

(R. Daoust et C. Munoz / G. Derussy et T. Lapointe) Prod : Gary Wide

Les Dr.Dre sur le crane quand j’veux pu rien entendre Comme un vieux fou ou le dieu sourd du paradis en flamme J’me ressuscite moi-même sur des notes de musique Sans elle je l’aurais remplacé par une balle de fusil J’y verrai clair les deux yeux fermés tant qu’la lumière brille Et qu’j’rêve en couleur jusqu’à la fin Martin Luther King Ce monde n’est peut-être pas dessiné pour notre espèce Vois tout c’qu’on fait pour du sexe, du fric ou du respect Nous on souhaite briller jusqu’à bruler comme une ampoule Même si le métal blesse malgré toute cette musique en poudre J’ai beau écrire de belle choses les idées demeurent croches Y restera rien d’tout ça, rien ne stop les aiguilles de l’horloge Jeune, blanc, bien sapé, beaucoup de vice dans nos habitudes Amour, argent et voitures rapides Lewis Hamilton L’éternité derrière nous déjà oubliée So pour une dernière nuit obligé d’éblouir Refrain Pour une dernière nuit obligé d’éblouir Pour une dernière nuit obligé d’éblouir Laisse-moi bruler, laisse-moi bruler… Fast forward, jamais sur pause Survivant j’marche dans rue comme si j’marchais sur l’eau J’reste ébloui par les ailes d’un oiseau J’laisse la couronne aux p’tits princes de la zone Ça fait bang sur le beat, Gary Wide sur le bruit Tatouages sur le cuir, Jane and Rye sur le bling Y m’faut des larmes pour écrire ou bien que j’plane sur le weed Entre bien et mal la limite, babe you and I amour libre One love à tout ceux qui ont indélébile tatoué su l’corps moi j’l’ai su l’bras Mais c’que ça voulait vraiment dire j’l’ai su plus tard Que les souvenirs marquent d’une façon ou d’une autre Jeunesse fuckée j’plonge dans l’excès sexe, drogue et rock n’roll Mourir ou échouer, obligé d’éblouir j’écris comme sur la pinotte La musique mon refuge comme Dan Bigras On fait la gloire au fric mais l’or est corrosif All black en DesRosiers on cherche la chlorophylle J’crie mort aux fils de pute ouais mort aux fils de pute Et mon équipe au dessus ouais mon équipe au dessus Avec l’équipe dans l’sud avec l’équipe au stud Obligé d’éblouir avant d’fermer nos yeux

07. Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (ft. Souldia)

(R. Daoust et K. St-Laurent / G. Derussy et T. Lapointe) Prod : Gary Wide Souldia

Assis dans le noir au fond du bar Le regard vide le teint tout pâle Tu ne sais même pas pourquoi tu l’aime Trop de violence trop de peine assumée Ce soir tu n’es qu’un vulgaire déchet de la race humaine Un verre deux verres et princesse est devenu chienne Le coeur déchiré d’ivresse Quand tu la baise tu penses à tes milliers de maitresses Quand tu la frappe tu n’es que prisonnier de tes réflexes Tous autant qu’ils sont, oui tous tu les détestes Tu lui avais promis la lune Mais ce n’était qu’un mensonge La vie de rêve tu connais l’air de la chanson Tout au fond de toi oui ce n’était que vengeance T’es grand t’es fort mais t’es qu’un incapable Quand tu prends tes deux mains pour la taper dans un coin de l’appart Tu lui a fait un enfant et ta plié bagage Des larmes de souffrances ont déchiré ta life T’aurais donc du canalisé ta rage Le mal est fait depuis que t’as commis l’irréparable Rymz Refrain Encore une femme qui pleure, encore une fleur qui fane Encore un drame encore un homme qui n’aimaient pas les femmes Encore un ange pris d’peur, encore un coeur qui crame Le diable en personne les hommes qui n’aimaient pas les femmes Rymz Ok j’pars le truc pour de ce qu’on parle plu Trop qu’on traite de putes, trop d’femmes prises aux regards de pluie J’te l’dis l’homme est barbare, agit comme un sale porc Les salauds crient des saloperies sans savoir comme elles valent d’l’or Misogynes, les gifles sont une prison d’givre Y disent forgive me, j’leur réponds si on t’trouve on t’brise J’pourrais pas m’priver d’la beauté qu’y’apportent Check tes paroles quand tu rapportes que c’toutes des salopes J’me rappel c’que m’a appris celle qui m’a mis au monde Les femmes sont des reines et j’le dis aux mômes J’préfère encore les mots d’amour aux propos haineux Ya trop d’salauds qui veulent qu’le sang coule quand la peau est nue J’suis perdu est-ce que tu comprends dis-moi Quand un voleur prend 10 ans et qu’un violeur prend 10 mois ? J’ai juste mes rhymes pour dire mesdames ne baissez pas les armes Une pierre tombale pour les hommes qui n’aimaient pas les femmes Refrain

08. Adam et Ève

(R. Daoust / Y. Rastogi) Prod : KNY Factory

J’marche avec les démons dans le jardin d’Eden Parce qu’ici tous les anges ont du sang sur les ailes Un jour j’me réveillerai entre cauchemars et rêve J’ai choisi d’vivre dans l’péché comme Adam et Ève Lost Angel j’écris mes premiers rhymes avec l’impression qu’j’vais crever jeune Comme Pier-Luc ciao ya pas d’stop rewind pour lui j’vis « fois deux » promis yeah Laisse nous savourer, nés pour vivre à mourir On reste à la merci du mouvement des pendules Les diamants dans ses yeux mon paradis perdu Insatisfait j’croque le fruit défendu Refrain: Ouais comme Adam et Ève, comme Adam et Ève J’marche avec les démons dans le jardin d’Eden Ouais comme Adam et Ève, comme Adam et Ève Parce qu’ici tous les anges ont du sang sur les ailes Les poings plein d’éclat d’verre, j’veux partir n’importe où J’aimerais voir les couleurs avec le même éclat qu’vous J’me soigne au poison comme si j’étais éternel On plane comme des oiseaux au pays des merveilles Apple Juice et Jack Daniel mélangés, Daniel Bélanger on veut rêver mieux C’est automatique même si l’ciel est bleu mon poto j’pense à toi chaque fois qu’j’lève les yeux J’démarre au quart de tour, fuck ton quart de poudre, déjà un quart de siècle j’vis d’amour et d’alcool On veut tromper la mort après un verre de trop, insatisfaits on a croqué la pomme Refrain Face au miroir le vide est si grand, on jouit dans un paradis triste Pleurer sous les applaudissements, hurler sous les feux d’artifices Le ciel vu de l’océan, le sol vu d’un édifice Un signe de dollars en serpent, s’aimer pour sentir qu’on existe Parait qu’on est seuls au monde, parait que la route est longue Ensembles c’est l’apothéose, on finit au top un à côté de l’autre Faut pas qu’j’pense à ce qui reste après nous La liberté nous colle à la peau J’ai toujours préféré les fous J’vis de musique, de sexe et d’amour oui…

09. Kanye’s Smile (ft. Confus)

(R. Daoust et J. Touchette / M. Vincent) Prod : Ruffsound Rymz

Souvenir indélébile j’me souviens de c’qu’on disait Pour la vie c’est moi puis elle, on part en appart à 17 Aujourd’hui ça paraît drôle j’sais même pas qu’est ce qu’elle devient Tant pis si faut partir pour ressentir quelque chose de vrai Probable qu’on s’revoit jamais On aime ses ex, on s’en rend compte après Depuis j’roule pleine vitesse dans la grande ville Comme si vivre à l’excès m’faisait grandir Métro PieIX un autre p’tit prince dans la métropole Le soir j’vire dingue face au métronome Et j’me sens bien la tête posée contre elle On s’est rencontrés comme deux contraires qui se comprennent C’est étrange naitre au monde pour aimer trop On s’étrangle esclaves de c’qu’on éprouve L’amour ne s’écrit pas donc j’cherche les mots Pour dire t’es à moi, yo te amo ! Confus Refrain Smile de Kanye Comon ride Crown de diamond All right, I’m on fire Down pour planer all night All eyes on me, à la folie Life I love you, I love you Rymz Souvenir indélébile j’me souviens de ce qu’on voulait Le monde entier dans nos mains sans avoir à se cagouler J’tiens l’micro, j’me sens bizarre, premier show j’reçois du love Un destin d’étoile filante, on a rêvé d’cette vie là J’me sens si différent sur sept milliards trop similaires Change d’itinéraire now see me shine sous les lumières Rappeur blanc en Doc Martens et manteau militaire Vie précieuse, né vicieux, faut apprécier ses privilèges Sur scène on s’sent bien on souhaite ressusciter à l’aide de l’encrier On révèle nos idées pour rester positifs Arrachons-nous d’ici avec tous nos disciples J’rêve dune odyssée, promesses oubliées on regrette nos 18 Musique de jungle pour animal méchant La vie rend dingue comme Nelligan donc ne juge pas les gens Univers étrange on baise le présent l’avenir est à nous J’emmerde les jaloux j’ai le Smile de Kanye ! Refrain

10. Uno primo (ft. Leila)

(R. Daoust et L. Blain / M. Vincent) Prod : Ruffsound

Leila Refrain Uno Primo On se tire tire tire Uno Primo On se tire d’ici Uno Primo On se tire tire tire d’ici On se tire d’ici Uno Primo X2 Rymz Fuck ton papier zig-zag, j’fume OCB King Size O.G. du B-C j’m’évade G j’suis un stoner for life Des nuits blanches, des idées noires, noires so j’noirci des pages Personne ne choisit sa cage, j’dois partir d’ici j’dégage Tous des fils de Dieu pourtant on se tire dessus Même si au fond chaque fois qu’on aime on s’tue un peu Ouais au fond chaque fois qu’on aime on s’tue un peu Au fond qu’on gagne qu’on perde on joue un jeu Le stylo rouge c’est le seul fusil qu’j’tiens Juste des fous avec des rêves de musiciens Société malade zéro positive Sac plein d’fric j’suis libre comme un fugitif Tu peux lire l’avenir dans mes lignes de main On part en lune de miel, le monde en ligne de mire Tout c’que j’ai pu aimer, tout c’que j’ai pu haïr Maintenant c’est you and I babe on se tire tire tire Leila On se tire d’ici et on vise vers le haut Toi et moi on fait comme promis Refrain Leila On avait tout parié On savait déjà que c’était risqué On a tout misé On savait comment et où viser On y croyait déjà De toute nos forces On y croyait déjà Sans regrets sans remords On a fait nos prières il est trop tard pour faire marche arrière Quoi qu’ils nous disent quoi qu’ils en pensent Nous on se tire tire tire On se tire d’ici et on vise vers le haut Toi et moi on fait comme promis Refrain Rymz J’suis en Californie, poto j’fume du Blue Dream Lunettes noires, manteau d’cuir, chaine en or et blue jeans Sourire qui brille, no photo please Deux fuck you cheese, tu m’connais deux fuck you cheese Le ciel pleur à chaudes larmes, la nuit nous dévore Les jours nous échappent, les rêves nous réveillent Jeunes hors-la-loi on est fous d’y croire on vit selon nos choix, on vit selon nos règles Toucher l’étincelle on échoue, on essaie On est saouls, on est bien, rien à foutre on les baises On a trop galéré plus forts à chaque échec, Un roi et sa reine partis du bas d’l’échelle Sans les sous on est rien, on mise tout on les fait, dis adieu à la vie qu’on avait Dis à Dieu qu’on assumera nos gestes, laisse savoir la famille que je l’aime Y veulent couper les ailes des oiseaux, still on s’embrasse comme avant En Cadillac El Dorado, on s’tire le cash dans l’coffre à gants Refrain

11. La cours des miracles

(R. Daoust / G. Derussy, T. Lapointe) Prod : Gary Wide

T’as raison j’ai hâte que parte ce ciel grisâtre T’as raison j’ai honte de la tentation qui monte La confrontation m’tente, la consommation m’hante Mauvaise direction j’plante, 1001 questions j’pense Que la vie c’est la mort à combustion lente La magie s’évapore plus que l’âge augmente J’attends qu’le sun arrive, je chante C’est du gros calibre, j’me sens Comme un tueur avide de sang Monte le son allume le chanvre Mon comité reste insolant face à l’autorité So tu sens l’poids des conséquences dans la sonorité Larmes coulent quand danse la pluie Y peuvent rire y’ignorent tout des événements qui changent ta vie Pour comprendre j’ai pris d’la « e » à quelque part le bonheur existe Pour l’instant j’survis en faisant l’bruit des mauvais fils Refrain On est mi-ange, on est mi-diable Trop de mirages dans le miroir Un millier de visages, un millier de nuits blanches Les rues du quartier, la cour des miracles Adolescent avec les potes on rode la nuit Reconnaissant parce que le rap nous sauve la vie On fait des coups, des combines, des street albums, des compiles On cherche le flooze, les profits, on trouve les flics, les conflits Depuis l’début c’est nous contre eux, dans tout ça ya mes compos La roue tourne j’suis en avant c’pour ça qu’ils parlent dans mon dos J’écris au nom des incompris qui s’sentent perdus dans l’existence J’crie à plein poumons pour les gardiens du Silence C’pour les soldats qui contribuent aux 4 coins du Québec T’as entendu? C’est la bête qui s’réveille Le nom circule comme le fric dans les rues d’ma ville Rude, magique, pur classique c’est des bouts d’ma vie dure, fragile Rien d’changé pour pas m’énerver j’roule mon grain C’pour mes chiens so rien à chier pour un feat ça coute combien Blindé j’continue mon chemin, j’ai d’autres chats à fouetter Comme faire le blé ou faire le bien pour tout le mal qu’ils m’ont souhaité Ça a commencé avec un coup pour une couple de cents piasses Donne-moi une coupe de champagne parce qu’la vie goute le sang J’crache Mes sentiments vu qu’ya encore une tonne d’appels au secours On comprend mal le monde dans lequel on s’trouve Histoires d’amour, histoires de violence Nos bios plein d’remords, loin d’un roman d’romance Mais c’est ainsi souffle tes bougies et vie avec Pour la vie j’suis marqué par la musique comme Diaz-Hell Refrain 12. Blackout (R. Daoust et S. Pierre-Dufour / A. Cadrot) Prod: Neo Maestro Chill avec les same bros posé dans le bendo, on bouge dans le Range Rove Puff dans la main droite, teille dans la main gauche On a pas les mêmes gouts, on a pas les mêmes goals Oui y’avait une belle meuf, big booty, belle jambes Downtown une belle chambre, nuit blanche et bain chaud Blackout a man down tout ça dans le même jour J’me souviens de rien d’autre Soldat bottes noires et trench coat, smash quelques bundas sur l’dancefloor Flash à 3h sur St-Lau, wake up cocain sur ses boules Plus tard watch out mon crew devant ta piaule Comme dans l’temps mes Doc Martens dans ta porte Fuck le rap game mes enfants dans sa gorge Comme Ruff j’suis violent jusqu’au volant d’ma Porshe J’entends ça parle bas quand j’approche, Bang j’ai les backups demande à Pop J’vends mes chansons au fond j’vends d’la drogue Dopé j’touche le ciel en creusant ma tombe. Tous ces efforts pourquoi? Tout cet or sur moi. Pass out dans une voiture noire j’m’endors entre une blanche une noire Blackout !! Frérot, frérot j’suis partis ouais j’suis l’putain d’prince du quartier fréro you better be quiet frérot ces chiennes vont parler X2 13. Foutoir (R. Daoust / R. St-Aubin) Prod: Shash’U Snapchat rymzmtl, Instagram princeduquartier J’suis partant pour un bordel ça fait bang j’suis dans l’building Mon Dieu elle est parfaite, mon Dieu elle aime les artistes Foutoir c’est ma fête, foutoir j’aime les bad bitchs Renard Karim Ouellet, renard David Hener Ça c’passe c’est now or never, l’heure d’un putain d’foutoir !! Ça fait bang c’est R-Y-M-Z Jungle jungle, j’suis partant pour un putain d’bordel À cette vie d’rebelle j’suis marié Le game j’le baise comme Marie-Mai Bordel, ho yeah, j’bois un cocktail au sommet J’suis ailleurs ouais fuck them, tu peux t’branler comme Joel Tu veux nous voir t’es encore vierge J’t’avec une Couguar j’suis en corvette Équipe de you-vois c’est mon cortège Shash dans mon back c’t’un putain d’orchestre Deux joints en même temps j’deviens pilote Deux femmes en même temps j’deviens vilain Merci seigneur pour cette vie là Deux langues en même temps j’deviens bilingue Médaille d’or comme le silence, vieille Impala sur le boulevard On roule doucement en douze cylindres, patnais c’est l’calme avant l’foutoir!! 14. Come Thru (ft. David Lee et GVONG) (R. Daoust, D. Macphail et G. Von Glasow / G. Derussy et T. Lapointe) Prod : Gary Wide GVONG Refrain Boy won’t you call me I’m getting thirsty My glass half empty and im kinda lonely Come through, come through Don’t come with advice don’t act all uptight I’m only here for tonight Come through, come through David Lee I know you want me come through Your impatient it’s showing Waiting with a see through Room 2 eleven your going Not knowing what’s going to happen next Tops off she’s naked wants some passion and some sex How hard can you take it when I hit it from the back Tell me what to do and I’ll do it Yea how how you like that Come through Refrain Rymz Parce qu’on est fait pour mourir, parce que je pourrais tuer pour elle Parce qu’il suffit d’son sourire, pour m’éclairer quand j’ai pu rien Tout se dit dans les yeux, toucher plus parler peu Du tout premier baiser, jusqu’à c’que nos palmiers brulent Nous deux c’est black and white comme si j’suis color blind Ou Rouge comme l’automne après l’summer time Mais les fleurs fanent et les colombes die so j’get high comme un butterfly Cry for me au revoir, cry for me pleure de joie Kiss me comme autrefois ou kill me que j’meurs de toi Refrain Rymz J’fume ou j’veux fuck it, allume le go vas-y La vie est belle pis fuckée so j’suis buzzé high comme Ozzy Sa position préférée les deux mains dans l’dos en doggy Dans chambre fait 50 degrés j’lui donne 50 nuances de gris On baise comme des amoureux, on baise comme des animaux Une dernière fois pour se dire Adios, say goodbye to Hollywood On commence par se faire du bien, on finit par se faire du mal Ma belle j’étais perdu viens prendre un verre tu me manques y’est 5 heure du mat so Les fringues, les jambes, la tête en l’air, 69-96 Princesse au regard révolver, l’univers dans ses blue eyes Pretty lies c’est une vicieuse derrière ses airs de good girl J’crois aux coups de foudre elle c’est un coup d’feu J’ai voulu gouter dès l’premier coup d’oeil Son regard me transperce comme un sort qui m’atteint J’sais pas quoi faire pour qu’tu sortes de ma tête En manque de sommeil quand on sort du motel Car du soir au matin j’veux son corps de mannequin Cry for me au revoir, cry for me pleure de joie Kiss me comme autrefois ou kill me que j’meurs de toi

15. Une fois (ft. Maxime Gabriel et Misa)

(R. Daoust, M. Gabriel et S.Saidi / R. S-Aubin) Prod : Shash’U

Misa Refrain On est pressé, pressé, pressé, pressé, pressé d’avoir tout T’as mis toi-même le bâton dans ta roue On a les même blêmes depuis tout p’tits y’a les même Gouts dans nos soucis oh no vas-y oh Rymz On roule vite parce qu’le temps c’est d’l’essence Blasphématoire quand j’dépense ici Dieu c’est l’argent Des amis proches deviennent des connaissances J’sais pas c’est comment mais c’est plu comme avant Des objets vides on possède pas grand chose On oublie l’essentiel on vit la vie comme un mensonge On s’embrasse ou bien on s’crash dans une voiture de rêve Now j’reste muet le mot je t’aime est mort sur ses lèvres J’ai le corps solide, l’âme d’un soliste Mais elle reste dans mon sang comme un alcoolique Et j’me souviens m’être souvent dis que c’était pas encore fini mais Maintenant j’sais qu’aimer à sens unique c’est inhumain J’ai les mêmes frères mais j’ai pas la même femme C’est fou l’amour s’allume s’consume c’est comme une flamme Le temps, l’argent nous file entre les doigts comme du sable Le négatif derrière c’est pour le mieux si en fin d’compte tu changes Tout le monde veut faire des sous mais ya seulement la famille Et l’amour pour remplir le trou qu’on a au centre d’la poitrine Bien sous adrénaline mon âme est tachée Et j’accélère comme pour effacer l’passé Refrain Misa Une fois pour ceux qui pensaient l’essayer une fois Une fois pour nos darons qui ont tenu leur foie Une fois pour ma jeunesse qui n’a jamais eu de voix Maxime Gabriel J’tournais en rond comme les aiguilles de ma montre comme un vieux sénile Comme si j’étais en Nascar ou sur un vieux vinyle Mon patron ne connaissait pas mon nom, j’étais qu’un numéro J’ai vu les autres m’lancer la première pierre mais c’était une émeraude Dur de rester nous mêmes vu qu’on juste des humains Et qu’on sait tous que ça tourne en boucle avant d’lire le bouquin Toujours bien chaussé même quand c’est chaud ça va chopper les gros achats Ça fait le beau comme un chiot quand ça va roder comme un pacha On m’a dit l’ciel est la limite donc j’sais que j’peux partir dans la minute De ce milieu piraté pas l’choix mental de somalien Avec nos manies que Dieu soit loué ou qu’il soit loin Refrain Rymz Wayback gros c’était wild ouais j’ai cherché du fuck Mais j’ai aimé des femmes ouais j’ai connu des folles J’ai vu couler des larmes, j’ai su donner du love Petits princes du tié-quart nous sommes devenus des hommes Les p’tits s’transforment en potes, les potes s’transforment en frères Les frères deviennent famille, la famille c’est l’essentiel J’pense trop quand j’me sens seul, j’me sauve j’regarde le ciel Le truc c’est qu’on doit sauter pour déployer ses ailes Refrain

16. Cicatrices (ft. Karma et Cyrus)

(R. Daoust, S. Pierre-Dufour et C. St-Martin / G. Derussy et T. Lapointe) Prod : Gary Wide (chanson tirée de l’album HHQc.com – LFDN2)

Karma And I’m out in the streets trying to stack this paper. All I do is hustle more. All I do is hustle more. All I do is hustle more. All I do is hustle more. Rymz J’essaye de rester correct même si c’est difficile. Pour me calmer, pas de cigarette je fume des milliers de missiles. Je suis debout toute la nuit pour que mes rêves restent en vie. Suis-je différent si j’aime la pluie autant que les incendies. Peut-être pas pris en cellule mais pas pour autant libre. Les souvenirs brulent le futur c’est comme un saut dans le vide. Je vois que mes gars plonger qui sont libres en sursis. On aime ce qui peut nous tuer comme cela nous endurcis. Entouré de jolies filles, de fumée, de bouteilles. La vie veut me tuer mais je reste mais je reste fou d’elle. Je suis béni par cette famille, ces amis, cette vie d’artiste. Ça calme l’envie de me laisser gagner par mes cicatrices. Karma Refrain Le ciel bleu à un teint gris je vise l’or j’en paye le prix. Derrière mes rimes se cachent mes cris. Mon coeur portent des cicatrices, nos rêves se réalisent, je suis si proche du précipice. Je me sens tomber de haut, j’en rap mais j’en parle pas. Le temps passe mais n’attend pas. Il n’y a pas de retour en arrière, j’espère que cela en aura valu la peine. Yeah. Cyrus La vie m’a mit des coups, j’ai souvent baisser ma garde. Éviter les mauvais coups encaisser t’inquiète je regarde. A moi de trouver la force, l’énergie du désespoir. Je me revois dans ma chambre a écrire ces cauchemars. Mon zodiaque est le lion je traine pas avec ces balance. Le rap game il est mignon bientôt ils verront l’avalanche. Cette vie courte je la découpe les rues sonnent comme à Beyrouth Parfois cette vie me dégoute pas le choix de prendre la route. Affronter tous les obstacles afin de les enjamber. Toujours sur ma ligne droite, plan A pas de plan B. Si la mort me regarde je vais teinter mes vitres. Si la mort arrive arrive appuis fait le vite. Karma Le ciel bleu à un teint gris je vise l’or j’en paye le prix. Derrière mes rimes se cachent mes cris. Mon coeur portent des cicatrices, nos rêves se réalisent, je suis si proche du précipice. Je me sens tomber de haut, j’en rap mais j’en parle pas. Le temps passe mais n’attend pas. Il n’y a pas de retour en arrière, j’espère que cela en aura valu la peine. Yeah. Rymz Par ce qu’il fallait y croire, par ce qu’il fallait du coeur. Par ce qu’il reste l’espoir tant qu’on rêve en couleur. La drogue est dans mes veines chaque fois que je bois du noir. Musique je t’aime par ce que sans toi je suis mort. On est tous tanné de fuir, j’en ai marre de courir. Toujours pour é pour écrire l’histoire l’histoire de nos vies. Suffi de presque rien, rien suffi d’un rêve rêve. Jeune pour la vie vie les diamants sont éternels. J’avance à sens interdit, à 160 sans permis. S’en sortir sans blessures, c’est comme réussir sans ennemis. Fallait juste ouvrir les yeux pour s’apercevoir comme c’est beau. Regarder le ciel bleu voir et laisser pleurer ses mots. Karma Le ciel bleu à un teint gris je vise l’or j’en paye le prix. Derrière mes rimes se cachent mes cris. Mon coeur portent des cicatrices, nos rêves se réalisent, je suis si proche du précipice. Je me sens tomber de haut, j’en rap mais j’en parle pas. Le temps passe mais n’attend pas. Il n’y a pas de retour en arrière, j’espère que cela en aura valu la peine. Yeah. And I’m out in the streets trying to stack this paper. Yeah… If you got love for me keep me in your prayers. Yeah… All I do is hustle more. All I do is hustle more. All I do is hustle more. All I do is hustle more.